Actualités - mardi 27 novembre 2018

Une formule gagnante

Depuis 2006, le Bachelor dans le domaine de la santé permet aux nouveaux professionnels d’apprendre une pratique infirmière experte, de faire face à des situations humaines complexes et de relever les défis sanitaires actuels. Formés à l’interprofessionnalité, à la pensée critique, à l’évaluation clinique et à une pratique réflexive, ils intègrent la qualité des soins et la sécurité des patients dans leur sphère de responsabilités.

Aujourd’hui, la question du positionnement de ce niveau de formation fait l’objet de questionnements récurrents, voire d’affirmations péremptoires débouchant sur des sollicitations adressées aux autorités politiques demandant l’ouverture d’une filière infirmière supplémentaire au niveau école supérieure (ES). Le Conseil du domaine Santé de la HES-SO a publié huit thèses affirmant la nécessité de s’en tenir au seul niveau Bachelor. Cette formation a permis de tripler les effectifs estudiantins romands, de satisfaire les employeurs et d’œuvrer en conformité avec les conclusions des études internationales sur le rapport entre formation et sécurité.